DIEN CHAN

Psychologie reflexologie

Le Dien Chan a été mis au point au Vietnam, dans les années 1970 par le Professeur Bùi Quôc Châu, acupuncteur.
Il a rapidement remplacer les aiguilles par des outils plus doux, plus faciles d’utilisation et non invasifs (pas de pénétration dans la peau).

Le Dien Chan est une méthode dite « multiréflexologique » ; nous retrouvons sur le visage :

  • différents schémas de réflexion (planches) reflétant le corps (cerveau inclus),
  • des points réflexes (différents des points d’acupuncture) utilisés seuls ou combinés entre eux.

Les planches projetées sur le visage (ou sur le corps) permettent de prendre en charge la douleur symptomatique et des dérèglements fonctionnels légers tels que maux de tête, ballonnements, douleurs d’arthrose… (toujours diagnostiqués par un médecin).

Les points réflexes combinés en « formule de points » viennent renforcer ou compléter le travail effectué sur les schémas de réflexion.

Professeur Bùi Quôc Châu

A l’origine, le Pr. Bùi Quốc Châu travaillait avec des aiguilles et obtenait ainsi des résultats très précis. Afin d’ouvrir l’enseignement à un plus grand nombre de personne, il a retiré les aiguilles et a créé, au fur et à mesure des besoins, des outils pour le visage et pour le corps. Ils permettent de travailler en tonification, en dispersion, en absorption, en balayage, en détection neutre…

0/5 (0 Reviews)